Internat Susaka

Alors que l'existence des monstres vient d'être découverte, ces derniers sont chassés par la plupart des humains. La majorité se réfugie à l'internat Susaka...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Coulons la solitude. (feat. Yùri)

Aller en bas 
AuteurMessage
Victoria Skylar

avatar

Messages : 13
Points : 19
Date d'inscription : 07/08/2012
Age : 21
Localisation : Sous votre lit, dans la pénombre. Attendant votre sommeil pour vous achever.

MessageSujet: Coulons la solitude. (feat. Yùri)   Ven 26 Avr - 15:39

    C'était en une sereine et colorée soirée que notre chère Victoria décida de ce dégourdir les jambes. Le couché du soleil était sublime et la température était parfaite. Mais elle ne sortit pas vraiment dehors. Elle préféra attendre la tombée de la nuit. Comme elle ne connaissait personne dans l'internat, elle dû visiter seule les vastes places et bâtiments où l'on pourrait se perdre facilement si l'on vient d'arriver.
    Vic se promenait déjà depuis quelques minutes dans l'enceinte du bâtiment en croisant quelques élèves qui dévisageaient l'étrangère. Elle avait l'habitude de baisser un peu la tête ou de porter son sweat-shirt à capuche pour cacher un peu les cicatrices sur ses paupières. Sa défunte grande sœur lui disait toujours d'être forte, de ne pas s'occuper des autres et de ce qu'ils pensent mais après ce qu'elle est devenue, Victoria préfère ne pas se faire remarquer et encore moins s'attacher aux gens, pour éviter de mettre leur vie en danger.

    La jeune fille s'arrêta devant une porte pas loin du gymnase qui menait à la piscine. Elle fronça un peu les sourcils comme à son habitude et posa sa main sur la poignée avant de la tourner. C'était ouvert. Après être entré par curiosité, elle referma délicatement la porte avant que l'insupportable odeur chimique du chlore envahisse ses narines. Mais elle ne fit pas demi-tour. Depuis bien longtemps elle a apprit à être tolérante et à surmonter les pires épreuves. Avant d'aller ailleurs, elle vérifia rapidement les deux vestiaires sans aucune gêne, au cas où elle aurait de la compagnie imprévue. Mais il n'y avait personne. C'était complètement désert. Bien qu'elle soit seule, sa cadence était posée et ses pas ne faisait presque aucun bruit. Certaines personnes se plaignaient de ses apparitions imprévisibles et inaudibles, ce qui lui donna le surnom de « fantôme ».
    Victoria soupira de soulagement et profita qu'il n'y a pas de personnes qui défilent à côté d'elle comme de l'air. Mais peut-être que quelqu'un viendra briser sa solitude pour quelconque raison.
    Elle s'approcha de l'eau claire et regarda son reflet encapuchonné. Sa réflexion ne fut pas longue, au contraire. Décidée, elle se dénuda rapidement en laissant juste ses sous-vêtements et ses affaires pas loin et revint au bord de l'eau. Vic fit un pas en avant pour plonger dans l'eau comme quand elle a fait de la plonger aux Antilles et s’immergea complètement.

    Elle prit une grande bouffé d'air avant de nager jusqu'au fond et de ramener ses genoux contre sa poitrine. Et elle resta là, tel un fœtus dans le ventre de sa mère. Elle avait l'impression de faire quinze ans en arrière. C'est à cet endroit que Victoria adorait réfléchir même si l'eau n'est pas vraiment sa passion. Elle était là, seule, sans le moindre autre bruit que ses propres pensées. Elle pensa. Elle pouvait mourir d'asphyxie à n'importe qu'elle moment, couler tel une ancre. Elle n'avait plus personne à qui se confier, elle a abandonné ses parents par peur de leurs faire du mal comme aux autres.
    Mais la méditation ne dura pas. Quelque chose rompit ses pensées. Des battements de cœur. Oui. Mais ce n'était pas les siens. Curieuse, Vic remonta à la surface dans la plus grand des discrétions pour respirer et voir qui était là. On ne voyait pas plus bas que son nez et sa frange trempée couvrait un peu ses yeux. Elle ressemblait à une balle blanche qui flotte au dessus de l'eau à cause de sa peau et de ses cheveux pâles. Espérons que cette vil créature n'est que de passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dementia-penale.tumblr.com/
Yùri Shigamyu

avatar

Messages : 15
Points : 23
Date d'inscription : 29/07/2012

MessageSujet: Re: Coulons la solitude. (feat. Yùri)   Sam 27 Avr - 18:38

Cela faisait déjà quelques jours que j'étais arrivée à l'internat, mais je n'avais pas eu le courage de sortir. Donc je décida de sortir pour me dégourdir un peu et prendre l'air. Je sortit la nuit pour être sûr de ne croiser personne, enfin normalement car les gens normaux dorment la nuit. Je pointa le bout de mon nez hors de ma chambre, en m'assurant que personne ne circulait. Je me dirigea vers la piscine, j'avais envie d'être dans l'eau, seule, pour réfléchir et faire le vide. En arrivant à proximité de la porte qui menait à la piscine ,je commença à hésiter. *comme il fait nuit, si je rentre est-ce que cela sera compté comme une éfraction ?* En arrivant devant la porte je remarquai qu'elle était entrouverte. Je poussa un soupir de soulagement *au moins si on me dit quelque chose je dirais que la porte était ouverte* En arrivant dans les vesitiaires je retira mes vêtements et mes sous-vêtements et enfila mon maillot de bain que j'avais pris avec moi, ce qui est normal lorsque l'on va à la piscine. Profitant d'être seule, je déploya mes ailes et fis quelques battements avant de les refermer. Je sortit des vestiaires et crus que mon cœur allait s'arrêter. Là dans l'eau une "chose" blanche me regardait. *Un fantôme!!!* J'étais paniquée et reculais doucement vers la porte. Alors que je m'apprétais à partir, non plûtot à m'enfuir, je remarqua les vêtements au bord de la piscine et En déduis que cette "chose" était peut-être humaine finalement.
- Qui... Qui est tu?
J'attendis sa réponse, la main toujours sur la poigné au cas où.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Skylar

avatar

Messages : 13
Points : 19
Date d'inscription : 07/08/2012
Age : 21
Localisation : Sous votre lit, dans la pénombre. Attendant votre sommeil pour vous achever.

MessageSujet: Re: Coulons la solitude. (feat. Yùri)   Mer 1 Mai - 14:06

    Victoria entendit tout d'abord des pas qui semblait être féminins d'après elle. Prions à présent que ce n'est pas un professeur ou un membre de personnel sinon elle sera foutue. Depuis les vestiaires, elle aperçue un jeune fille dotée de grandes ailes plumées, l'une blanche comme la neige mais l'autre noire comme la nuit. Elle n'avait encore jamais vu ça. Cela fait que quelques jours qu'elle a découvert sa malédiction et elle n'avait pas tort, elle n'était pas la seule. Certains sont sûrement nés comme ça, d'autres non. Vic était un peu secouée de voir pour la première fois un tel être mais à la fois rassurée. Et si tout le monde était comme ça dans l'internat ? Un mystère de plus à résoudre. Mais quel divertissement dans un endroit si pesant.

    Elle ne bougea pas. Elle hésita à s'immerger ou à rester là, portant son admiration à la créature. Mais c'était à présent trop tard. Elle fut repérée. La jeune fille à l'opposée semblait effrayée, voir tétanisée, car ses battements de cœur affolés retentissaient dans ses oreilles. Victoria fait-elle si peur que ça ? Étrange. Après l'avoir vu reculer vers la porte, elle entendit faiblement les maigres mots qui s’échappèrent de sa bouche.
    A présent, elle l'avait vu. Elle ne pouvait pas fuir, ce serait lâche de sa part. Elle ne voulait plus se cacher. Courageuse ou non, l'autre pourrait bien venir la chercher si elle se dissimule dans l'eau. Elle ne pourra pas disparaître. Alors Vic émergea ses lèvres pour prendre une grande inspiration qu'elle n'a pas pris depuis quelques minutes sans quitter l'inconnue du regard. Elle n'avait pas l'air très malveillante, mais il faut se méfier des créatures surnaturelles, comme elle ne l'a pas fait auparavant. Victoria pourrait mépriser et se méfier de n'importe qui, même de son libraire préféré.

    La gamine s'appuya sur le rebord de la piscine avec ses avant-bras juste pour émerger plus haut que sa poitrine. Elle se fichait qu'elle puisse voir les cicatrices sur ses bras. Elle se fichait de tout à ce moment-là. Ses cheveux trempés se collaient à son visage alors elle écarta sa frange sur le côté d'un bref geste et posa le côté droit de son visage sur son bras.

    « Moi ? Je ne suis rien. Je suis un être insignifiant sur cette vaste planète dont la mort importe aussi peu que la naissance. Mais je t'autorise à m'appeler Victoria. »

    Elle la regarda de haut en bas une dernière fois. On put sentir un zeste de désagrément dans ses paroles, on voyait bien qu'elle n'avait aucune envie d'avoir autant de compagnie. Il se faisait tard, elle pensait que tout le monde dormirait. Mais apparemment, il y a des insomnies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dementia-penale.tumblr.com/
Yùri Shigamyu

avatar

Messages : 15
Points : 23
Date d'inscription : 29/07/2012

MessageSujet: Re: Coulons la solitude. (feat. Yùri)   Sam 4 Mai - 18:31

Elle semblait hésiter à me répondre et me regardait avec curiosité et émerveillement mais en même temps elle semblait effrayé, pourtant je ne fais pas si peur. Elle se sortit de l’eau en s’aidant de ses bras, ses bras qui étaient remplis de cicatrices, je me demandais vraiment comment elle s’était fait ça, je n’avais jamais vue autant de cicatrices sur une seule personne. Elle enleva ses cheveux pour mieux me voir, ses yeux faisaient très peur, ils étaient d’un jaune transparent, mais je gardais mon calme ne voulant pas faire mauvaise impressions avec la première personne que je rencontrais dans cet internat. Après un moment de silence elle se décida enfin à me dire son prénom.
« Moi ? Je ne suis rien. Je suis un être insignifiant sur cette vaste planète dont la mort importe aussi peu que la naissance. Mais je t'autorise à m'appeler Victoria. »
Donc elle s’appelait Viktoria. Mais pourquoi m’avais t’elle dit ses choses tristes, on aurait dit qu’elle était souvent très seule. Je pourrais peut-être devenir son amie. Me sentant plus à l’aise je me décidai à enlever mes mains de la poignée de la porte. Prenant mon courage à deux mains je m’avançai vers elle et m’asseyais sur le bord de la piscine, les pieds dans l’eau à côté d’elle. Il y eu un long moment de silence et je me décidai à lui parler.
» Bonjour Viktoria, je m’appelle Yùri et je suis nouvelle dans cet académie »
Je restai là, assise sans bouger, quand je me souvins que j’étais en maillot de bain, ce qui signifiait que mes ailes n’étaient pas cacher.
»Euh…serait-il possible que tu ne dises rien à personne sur ce que tu à vue, s’il-te-plaît ? »
En disant cela je les déployai puis les referma pour qu’elle sache de quoi je parle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coulons la solitude. (feat. Yùri)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coulons la solitude. (feat. Yùri)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» Éternelle solitude | Lumi |
» Dans la solitude du desert.
» joséphine ▬ « La solitude effraie une âme de vingt ans »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Internat Susaka :: Les lieus du RPG :: Autres lieus :: La piscine-
Sauter vers: